14 janvier 2008

FEU LA PRINCIPAUTÉ DE SEALAND

Hélas trois fois hélas, la principauté de Sealand a été partiellement et durement endommagée par le feu.À l'origine plate-forme pétrolière rachetée par le milliardaire excentrique (*) Roy Bates, celui-ci a profité voici 40 ans d'un vide juridique pour déclarer ce lieu souverain et indépendant. À quelques miles de l'embouchure de la Tamise, au nez et à la barbe naissante d'Élizabeth II, ça fait mauvais genre.De la Principauté de Sealand ont été émises les premières émissions de radios libres du continent, ce qui doit être salué... [Lire la suite]
Posté par JBC Toulouse à 21:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]